LES FILMS POUR BOOSTER SON SELF LOVE

Bien le bonjour les ami.e.s !

J’avais envie de faire cet article depuis un moment. Envie de partager avec vous ces moments de joies, d’émotions, ces moments cocooning où on se retrouve seul.e pour passer un bon moment. Souvent accompagner d’un plat bien gras ou bien sucré, ces moments sont indispensables pour se retrouver. Lorsque les ami.e.s ne peuvent pas toujours être présent.e.s et que l’on a besoin de réconfort, ces films sont là pour vous !

Cet article sera mis à jour régulièrement, avec des nouveaux films qui traiteront de ce sujet.

Avant de commencer, sachez que la ligne directrice de tous les films que je vais vous présenter est : si je ne m’aime pas, comment puis-je aimer les autres ? Tout commence par le regard que nous portons sur nous.

 

affiche film 1 .jpg

Traduit en français par « Une femme de tête », ce film raconte l’histoire d’une femme obsédée par sa beauté, qui ne vit qu’à travers ses cheveux. Femme afro-américaine, elle s’est conformée aux standards de beauté imposés par la société à travers sa mère qui n’a aucune indulgence et qui ne cesse de lui répéter que des cheveux défrisés sont ce qu’il y a de plus beaux et de plus propres. Un soir, elle pète un plomb (pourquoi ? regardez le film :p) et elle se rase la tête. Ce chamboulement incroyable, pour elle, va l’amener à devoir s’apprécier autrement qu’à travers sa chevelure. Elle va rencontrer également quelqu’un qui va l’accompagner dans ce chemin de self love.

Au délà, du fait que le film aborde un trait important sur la standardisation de la beauté et de ses méfaits, il soulève un point important de la condition de la femme et de la puissance des mots et du conditionnement justement, des filles dès leur plus jeune âge. Il redonne aussi espoir dans le fait, qu’il y a des gens sur terre qui tente chaque jour d’élever et d’éduquer le mieux possible les enfants et les adultes sur la manière dont on se perçoit.

 

affiche 2

Alors rien que pour l’actrice principale, ce film mérite 5 étoiles. Amy Schummer incarne ce personnage à merveille. Scénario un peu classique, une jeune femme qui a des complexes vis à vis de son corps va à la salle de gym et lors d’une séance de vélo, elle se cogne la tête super fort… Elle se réveille et ne se voit plus de la même manière. Elle se voit telle une bombe magnifique. Sa confiance en elle complètement regonflée va lui ouvrir des opportunités incroyable. Jusqu’au jour où… Elle se cogne de nouveau et se « revoit » de la même manière qu’au début, c’est-à-dire moche. Évidemment, le film se termine bien puisqu’elle réalise qu’elle n’a pas réellement changer, seulement sa perception.

Le message que véhicule ce film est primordial. Il nous confronte à notre manière visualiser la vie, notre vie et nous même. Si tous les matins, on se levait et qu’on se disait dans la glace « t’es superbe, tu vas y arriver », notre vie serait complètement différente. Bien sûr, ce n’est pas facile. Seulement, le pouvoir des mots est sous estimé aujourd’hui ainsi que le pouvoir de la pensée. Ils matérialisent notre conscience, les mots construisent notre pensée et donc façonnent notre vie.

À la fin de ce film, j’ai écris un texte pour sortir mes pensées, je vous le partage :

On est 3,5 milliards de femmes, on est toutes singulières et on est toutes belles. J’irai plus loin que « i feel pretty » parce que, même si au départ, il faut se sentir belle, il faut aussi se dire qu’on est belle ! On voit chacun avec nos yeux, et parfois on ne voit pas bien parce qu’on nous mets plein de choses dans la tête, qu’on pense ne pas cocher, mais on est toutes belles, il faut arriver à se regarder dans le miroir et se dire qu’on a toutes quelque chose, on touche tous quelqu’un quelque part, à notre manière, il n’y a pas de code. Oui, on voit dans les magazines les célébrites, les personnalités auxquelles on voudrait ressembler, mais elles sont comme nous. D’où l’utilité du personnage joué par Emily Ratajkowski (que fait-elle ? regardez le film :p) mais regardez autour de vous, there is nothing to be ashmed of, et il y aura toujours quelqu’un pour accepter qui vous êtes dans le fond, et ça prends peut-être du temps mais c’est nécessaire. La beauté ne devrait pas avoir de norme ou de standard. Il y a autant de beauté qu’il y a de personne sur terre.

affiche 3

Encore un casting de folie pour ce film, mention spécial pour Rebel Wilson (ILY) et Dakota Johnson qui est beaucoup mieux dans ce rôle que dans 50 shades of grey, soyons honnêtes.

La solitude. La hantise d’un être humain sur deux. Dans ce film, une jeune femme en couple depuis 3/4 ans décide de faire un break avec son copain pour tenter d’arriver à se débrouiller seule avant d’entamer une vie à deux jusqu’à ce que la mort les sépare. Un choix noble et bien justifié, puisque comme elle l’explique, elle n’a jamais été seule et elle ressent le besoin de trouver son indépendance. Malheureusement, son copain rencontre quelqu’un d’autre entre temps et elle, fait la rencontre d’autres hommes qui viennent, du coup, remplir sa solitude. Elle se rend compte finalement, qu’elle n’a jamais été seule tout au long de cette expédition puisque même en étant « célibataire », elle avait quelqu’un qui était là d’une manière ou d’une autre.

Le message de ce film est fort. Il nous ramène au fait qu’on nous rabâche sans cesse que nous devons vivre une vie à deux. Constamment nous sommes confrontés à la solitude et constamment nous la fuyons. Se retrouver avec soi est effrayant. Se connaître et s’aimer sans artifice d’autant plus. Il est important d’accepter que nous pouvons être seule et surtout que nous n’avons pas besoin d’une autre personne et en l’occurence ici, d’un homme, pour vivre/survivre. Il faut se saisir de cette solitude et l’accepter, la cultiver car nous vivons d’abord avec nous même. Non je ne vais pas sortit le discours basique de « on nait seul, on meurt seul » car je ne suis pas d’accord avec celui-ci. Je pense seulement que c’est important de ne pas vivre à travers les autres ou pour les autres. Il faut apprendre à vivre avec soi, faire des choses pour soi et ne pas constamment nous fuir en se remplissant avec autrui pour combler ce vide. Car ce vide, n’est pas vide…

 

Un commentaire sur « LES FILMS POUR BOOSTER SON SELF LOVE »

  1. Merci Luna pour cet article j’en ai vu deux déjà et en effet ils donnent envie de s’accepter, de s’aimer etc en étant drôle à regarder en plus!
    Merci pour «une femme de tête » que je regarderai prochainement du coup!
    Bisous

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s