Power to the people

Je reste persuadée que les épidémies, comme celle que nous vivons, est un signe de trop plein. La Terre nous parle à sa manière et elle nous dit stop. Il est temps que l’on se réveille et que l’on change. Nous nous complaisons depuis bien trop longtemps dans un confort éphémère qui nous mène à notre perte. 

Lire plus

22

« Si j’étais seul malade, je n’en dirais rien ; mais comme il y en a beaucoup d’autres que moi qui souffrent du même mal, j’écris pour ceux-là, sans trop savoir s’ils y feront attention ; car dans le cas où personne n’y prendrait garde, j’aurai encore retiré ce fruit de mes paroles de m’être mieux guéri moi-même […]

Lire plus

Petit homme poilu

Well well well… Par où commencer ? J’ai eu une page blanche assez longue, et me voilà inspirée de nouveau avec un nouveau style d’article, pas très éloigné de ce que j’écris déjà mais je vais essayer de moins réfléchir et de plus écrire. Dans presque un mois je pars (enfin!) en vacances. Et la […]

Lire plus